Particuliers, retraités, entreprises, venez vous installer au Pays du Sourire et au Paradis de l'Asie...

 

 
 

Les informations pour venir ou résider en Thaïlande

 

Note: Voici les textes officiels du Bureau de l'Immigration dépendant du ministère des Affaires Etrangères. Ceci peut vous paraître très compliqué (comme tous les textes juridiques de tous les pays). Mais, malgré le protectionnisme évident que reflètent ces articles de loi, dans la pratique, tout est très simple. Néanmoins, cette source d'information a l'intérêt d'apporter des solutions concrètes ignorées de beaucoup de résidents à certaines situations confuses.

(plus d'informations voir Immigration Act en anglais)

 

Conseils aux candidats à l’expatriation

 

Il ne se passe pas une semaine sans que nous ne recevions des courriers de personnes qui, lassées de leurs vies citadines ou  provinciales, nous posent des questions sur une éventuelle expatriation vers la Thaïlande.
Il nous est tout à fait impossible d’exposer et de décrire dans un site internet toutes les situations personnelles de chacun, mais d’une manière générale, les problèmes rencontrés en arrivant (et les causes d'échecs) sont toujours un peu les mêmes. Nous allons donc, avant d’exposer les textes relatifs aux différents types de visas, essayer de donner quelques éléments d’interrogation qui serviront aux candidats à l’aventure.

 

Tout d’abord, il y a ceux dont l’expatriation est due à une mutation, un poste qu’ils ont obtenu de leur employeur privé ou d’une administration. En général, ceux-ci n’ont pas trop de problèmes car l’employeur se charge de tous les petits détails avant leur arrivée sur place et ils n’ont donc aucun soucis, sauf peut-être de trouver à leur conjoints et à leurs enfants une occupation dans un pays où ils ne connaissent ni la langue ni les mentalités. Pour ces personnes, la majorité des causes d’échecs est due à la difficulté d’adaptation et d’intégration de leur entourage.

 

Ensuite, il y a tous les autres qui pensent qu’autour d’eux tout est bouché et qu’ils trouveront ailleurs ce qu’ils cherchent désespérément et ne trouvent pas dans leur pays d’origine. Que vous alliez à Tombouctou, Mexico, Buenos Aires ou Bangkok, voici les réflexions que vous devez avoir avant le départ :

- Quels que soient vos problèmes avant le départ, vous les emmènerez dans votre valise et ils prendront rapidement plus d’espace que vous ne l’imaginez.
- Personne ne vous attend sur place, vous n’allez sauver personne et vos idées ne sont pas originales.
- Personne ne vous tendra la main sauf peut-être pour y prendre le peu d’argent qui vous restera et vous n’aurez droit à rien, ni indemnités, ni aide ni sécurité sociale.
- Il vous faudra donc être meilleur et plus fort que les autres, dans votre spécialité, si vous en avez une, ou dans ce que vous voulez entreprendre et malgré vos dysfonctionnements, si c’est le cas, et c’est généralement le cas.
- Si vous avez de la chance et surtout si vous travaillez beaucoup pour la mettre de votre côté, dans 5 ou 10 ans vous arriverez à émerger d’un cauchemar dont il faudra que vous vous souveniez, car tous les jours qui suivront devront être consacrés à ne pas y retomber.
- Vous ne vous ferez pas plus d’amis à l’étranger que vous n’avez réussi à vous en faire dans votre pays… au contraire…
- La solidarité n’existe pas, sauf peut-être, avec de la chance, pour vous rapatrier.
- Vous aurez du mal à montrer vos qualités, mais vos défauts apparaîtront toujours.
-Vous n’aurez rien à enseigner à personne mais vous aurez plutôt tout à apprendre des habitants du pays que vous avez choisi.
- Si les éléments ci-dessus ne vous font pas peur, alors vous aurez la plus belle vie qu’il soit donné à une personne d’expérimenter… si vous savez vous relever à chaque chute.

 

Les 8 différents types de visas d'entrée selon la raison du séjour.

1. Le Visa Transit (Transit Visa) est pour ceux qui sont en transit et, avec ce visa, les visiteurs sont autorisés à rester 30 jours.

2. Le Visa Touriste (Tourist Visa) est pour les visiteurs qui visitent le Royaume dans un but de tourisme et ils seront autorisés à rester 60 jours.

3. Le Visa Non–Immigrant (Non–Immigrant Visa) est pour les étrangers qui souhaitent faire des affaires aussi bien officiellement pour le gouvernement que dans un but privé, étudier, faire des recherches ou rester avec leur famille. Ils sont autorisés à rester 90 jours.

4. Le Visa officiel (Official Visa) sera donné aux étrangers qui entrent dans le Royaume pour des raisons officielles et pour les détenteurs de Passeports Officiels d'un autre pays ou des Nations Unies ou équivalent. Les étrangers qui entrent dans le pays avec un Visa Officiel seront autorisés à rester 90 jours.

5. Le Visa diplomatique (Diplomatic Visa) sera donné aux étrangers qui exercent comme fonctionnaires diplomatiques étrangers ou qui travaillent dans les affaires officielles avec un Passeport Diplomatique. Les étrangers qui entrent le Royaume avec cette catégorie de visa seront autorisés à rester 90 jours.

6. Le Visa immigrant (Immigrant Visa) est pour ceux qui souhaitent avoir leur résidence permanente en Thaïlande.

7. Le non–Quota Visa Immigrant sera donné aux étrangers qui sollicitent le permis de résidence sous des conditions spéciales ou sous un statut de Non–Quota Immigrant.

8. Le Visa de Courtoisie (Courtesy Visa)

Actuellement, les visiteurs qui souhaitent venir au Royaume de Thaïlande doivent solliciter un visa d'entrée à l'Ambassade Royale de Thaïlande ou au Consulat dans leur pays d’origine avant leur entrée, mais quelques nationalités sont exemptées des règles décrites.

Cependant les visiteurs qui ont un passeport en cours de validité issu de pays inclus dans la liste officielle des pays recencés reçoivent un visa gratuit (à l’arrivée) de 30 jours en entrant dans le Royaume. Si un séjour plus long est envisagé ou si le visiteurs vient d'un pays non inscrit dans la liste, un visa touriste doit être délivré par l'Ambassade Royale de Thaïlande ou le Consulat dans le pays de résidence avant le départ.

Les pays recencés sont:

Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Arabie Saoudite, Australie, Autriche, Bahrain, Belgique, Brunei, Canada, Chili, Chypre, Danemark, Djibouti, Egypte, Emirats Arabes Unis, Espagne, Etats Unis d'Amérique, Fiji, Finlande, France, Grèce, Hollande, Hong Kong, Indonésie, Irlande, Islande, Israël, Italie, Japon, Kenya, Koweit, Luxembourg, Malaysie, Mauritanie, Mexique, Maroc, Myanmar, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Papouasie - Nouvelle Guinée, Philippines, Portugal, Quatar, Sénégal, Singapour, Slovénie, Suède, Suisse, Tunisie, Turquie, Royaume Uni, Vanatu, Samoa, Yemen.

Les citoyens de la République de Corée (Sud), du Brésil et du Pérou ont la permission de séjourner en Thaïlande jusqu'à 90 jours à partir de la date d'entrée.

Attention: A partir du 1er octobre 2006, le permis d'entrée sans visa ne pourra être renouvelé que deux fois, soit un séjour maximal de 90 jours. Pour demeurer plus longtemps sur le territoire du royaume, le touriste devra séjourner hors de Thaïlande pendant au moins 90 jours avant de pouvoir y revenir.

Attention: les conditions d'entrée dans le pays peuvent être modifiées par les autorités sans préavis.

 


TABLE DES MATIERES

1. Le Visa Business
2. Le Visa Retraité
3. Etranger marié avec un citoyen thaï
4. Le Visa Touriste
5. Le Visa Non-Immigrant
6. Le On Arrival Visa (Visa En Arrivant)
7. Le B.O.I.
8. Re-entrée
9. 90 Jours
10. La Résidence Permanente
11. Tarifs des visas
12. Pour résumer

 

1. LE VISA BUSINESS     (retour sommaire)

Demande d'un Visa Non-Immigrant.

1. Formulaire TM7 accompagné de 2 photos de format 2x2 pouces.

2. Coût 1,900 Baht.

3. Un passeport en cours de validité.

4. Lettre de garantie de travail de l'employeur.

5. Lettre de l'employeur précisant le type d'emploi.

6. Compte rendu des comptes de la Société de l'année précédente ou lettre du cabinet comptable avec copie de la déclaration de taxes.

7. Facture du paiement de taxes de la Société ou lettre du cabinet comptable avec le reçu du département de paiement des taxes.

8. Facture du paiement des taxes de la personne responsable juridique de la Société ou lettre du cabinet comptable avec reçu du département des impôts.

9. Liste des employés thaïs et étrangers de la Société avec compte rendu du paiement des taxes des 3 derniers mois.

10. Reçu personnel du paiement de l'impôt.

11. Garantie de la personne juridique de la Société de moins de 6 mois.

12. Enregistrement de la Société et du document d'approbation.

13. Certificat d'enregistrement de TVA de la Société et liste des actionnaires.

14. Les Sociétés qui exportent des produits de Thaïlande doivent apporter la preuve des documents et des comptes des produits exportés et des douanes.

15. Les sociétés de tourisme doivent montrer des documents prouvant une activité sur l'année antérieure et d'au moins 1500 clients sur les précédentes années.

16. Diplôme scolaire universitaire.

17. Une carte détaillant la situation géographique de la Société.

18. Autre.


2. VISA RETRAITE     (retour sommaire)
 
Demande d'un Visa Non Immigrant O Retraité
 
1. Formulaire TM7 accompagné d'une photo de format 1x2 pouces.

2. Taxes de 1,900 Baht. Effectif depuis le 26 août 2003.

3. Un passeport en cours de validité.

4. Une Situation de Garantie de la banque.

Si vous avez 60 ans ou plus et résidez en Thaïlande avant le 21 octobre 1998, votre état de situation bancaire doit avoir un minimum de 200,000 Baht ou vous justifiez d'une retraite d'un minimum de 20,000 Baht par mois.

Si vous avez entre 55 et 60 ans, vous devez avoir un minimum de 50,000 Baht en banque et justifier de revenus d'un minimum de 50,000 Baht par mois.

Si vous êtes venus en Thaïlande après le 21 octobre 1998, vous devez avoir plus de 55 ans et montrer une garantie bancaire d'un minimum de 800,000 Baht ou avoir des revenus d'un montant minimum de 65,000 Baht par mois et justifier de possibilités de retraits bancaires d'au moins 800,000 Baht par an.

Les étrangers arrivant après le 15 novembre 2001 doivent avoir plus de 50 ans ou plus pour effectuer la demande et doivent montrer une garantie bancaire d'au moins 800,000 Baht ou justifier d'une pension mensuelle de 65,000 Baht et justifier de possibilités de retraits bancaires d'au moins 800,000 Baht par an. Votre pension doit être garantie par votre Ambassade et votre banque.

5. Certificat Médicale d'un médecin faisant état de votre santé selon la loi thaïe clause 17 1992.


3. ETRANGER MARIE AVEC UN CITOYEN THAI     (retour sommaire)
 
1.Demande de Visa Non Immigrant O Etranger marié à une Thaïe.

1. Formulaire TM7 accompagné d'une photo de format 2x2 pouces.

2. Coût de la demande de 1,900 Baht.

3. Passeport en cours de validité.

4. Le Certificat de Mariage (traduit en thaï ou en anglais), les personnes mariées hors de Thaïlande doivent montrer une lettre de garantie de leur Ambassade.

5. Pour la première année, vous devez prouver un revenu mensuel de l'un ou des deux époux ne devant pas être inférieur à 40.000 Baht. Si la personne a déjà été autorisée à rester dans le royaume (renouvellement de visa ou d'extension de visa), elle peut avoir des fonds dans une banque thaïlandaise d'au moins 400.000 Baht depuis au moins 3 mois.

6. Vous devez montrer un livre de banque mis à jour.

7. Un certificat d'identité de famille de l'épouse et certificats de naissance des enfants.

8. Si vous avez moins de 50 ans et que vous travaillez, une lettre de garantie de l'employeur.

9. Une carte détaillant le lieu de résidence.

10. Autre.

2. Demande de Visa Non Immigrant O Etrangère mariée avec un Thaï.

1. Formulaire TM7 accompagné d'une photo de format 2x2 pouces.

2. Coût de la demande 1900 Baht.

3. Passeport en cours de validité.

4. Le Certificat de Mariage (traduit en thaï ou en anglais), les personnes mariées hors de Thaïlande doivent montrer une lettre de garantie de leur Ambassade.

5. Un certificat d'identité de famille de l'épouse et certificats de naissance des enfants.

6. Une carte détaillant le lieu de résidence.

7. Autre.


4. VISA TOURISTE     (retour sommaire)

Contacter:
Les visiteurs doivent d'abord demander cette catégorie de visa à l'Ambassade Royale de Thaïlande ou au Consulat dans leur pays avant d'entrer dans le Royaume.

Durée:
Après l'entrée dans le pays, les visiteurs qui ont cette catégorie de visa ont la permission de rester jusqu'à 60 jours dans le Royaume.

Durée de l'extension:
Dans le cas où les visiteurs désirent poursuivre leur visite du pays, une extension peut être demandée et, une fois qu'elle est accordée, une nouvelle extension jusqu'à 30 jours ou dans certaines conditions jusqu'à un an peut être accordée.


5. VISA NON-IMMIGRANT     (retour sommaire)
 
Demande de Visa Spécial Non – Immigrant

Les étrangers qui entrent en Thaïlande avec un Visa Non-Immigrant peuvent rester 90 jours, mais s'ils désirent rester un an il existe deux possibilités:

1. La première est de demander un Visa Spécial Non-Immigrant A par l'intermédiaire de l'Ambassade Royale de Thaïlande ou du Consulat qui fera suivre cette demande au Bureau d'Immigration en Thaïlande pour étudier la demande.

2. La seconde est d'avoir une personne vous représentant en Thaïlande qui fera la démarche pour vous. En cas d'emploi, ce représentant peut être une société qui embauche le demandant. La demande pourra être faite à la Section 3, Sous-division 1, Immigration Division 1 qui est située au 3ème étage en face du Bâtiment du Bureau d'Immigration Soi Suanplu, Sathorn Road Bangkok. Le numéro de téléphone est (662) 287 3101-10 ext. 2237 ou la ligne directe: (662) 287 4948.


6. ON ARRIVAL VISA (VISA A L'ARRIVEE)     (retour sommaire)

Les visiteurs qui entrent dans le Royaume avec un "On Arrival" Visa ne reçoivent pas d'extension, excepté dans des cas spéciaux comme la maladie qu'ils auraient pu contracter pendant leur voyage, etc... Ces personnes doivent en faire la demande à la Section 5 (autres types d'extension), Sous-division 2, Immigration Division 1, Bureau 205, 2ème étage du Bâtiment de front, Bureau d'Immigration, Soi Suan Plu, South Sathorn Road, Sathorn District, Bangkok 10120. Tél. 02 287 3127 ou 02 287 3101-10 ext. 2264-5.
Les documents demandés sont les même que pour l'extension d'un Visa Touriste.


7. B.O.I (Bureau Of Investment)     (retour sommaire)

1. Demande pour la résidence permanente dans le Royaume sous investissement du B.O.I.

1. Formulaire TM7 accompagné d'une photo de format 1x2 pouces.

2. Coût 1,900 Baht. Effectif depuis le 26 août 2003.

3. Un passeport valide.

4. Garantie du Bureau de l'Industrie des Ressources Minérales ou du Bureau de l'Industrie de Thaïlande, donnant une description du titre et du rôle dans la structure de la société.

5. Si vous travaillez déjà en Thaïlande, vous devez montrer votre permis de travail en cours.

2. Demande de Visa pour l'Enseignement dans une Ecole Privée ou Publique.

1. Formulaire TM7 accompagné d'une photo de format 1x2 pouces.

2. Coût 1,900 Baht. Effectif depuis le 26 août 2003.

3. Un passeport valide.

4. Une lettre d'embauche.

5. Un contrat de travail.
6. Une lettre de garantie du Directeur de l'Ecole décrivant l'emploi, le salaire et une précédente expérience d'enseignement.

7. Si emploi dans une Ecole privée:

7.1 Une lettre d'embauche.

7.2 Un contrat de travail.

7.3 L'original du diplôme universitaire d'éducation.

7.4 Une copie de l'enregistrement de l'Ecole.

8. Si emploi dans une Ecole internationale:

8.1 Une lettre de garantie du Maire de la province décrivant combien de temps vous allez travailler et votre salaire.

8.2 Une lettre d'embauche.

8.3 Une contrat de travail.

8.4 L'original du diplôme universitaire d'éducation.  

8.5 Licence d'enseignants TC11

8.6 Licence d'enseignants TC19

8.7 Le certificat d'enregistrement de l'Ecole.

8.8 Si vous êtes employé en tant que proviseur ou directeur, votre certificat d'enregistrement.

3. Demande de visa pour étudier dans le Royaume de Thaïlande

1. Formulaire TM7 accompagné d'une photo de format 1x2 pouces.

2. Coût 1,900 Baht. Effectif depuis le 26 août 2003.

3. Un passeport valide.

4. Pour étudier dans une école publique:

4.1 Une lettre de garantie de votre précédente école publique spécifiant votre niveau scolaire et votre diplôme.

5. Pour étudier dans une école privée:

5.1 Une lettre du Maire de votre ancienne province donnant votre niveau scolaire et vos diplômes.

5.2 Une copie d'enregistrement de l'école.

5.3 Formulaire SC8. Enregistrement de l'école ou lettre du Proviseur.


8. RE-ENTREE     (retour sommaire)

Demande de Permis de ré-entrée:

Les étrangers qui ont la permission de rester dans le Royaume pour une certaine période et qui désirent quitter le pays pour retourner dans leur pays avant la date d'expiration sans utiliser un nouveau visa, doivent demander un permis de ré-entrée avant le départ. Un permis de ré-entrée les autorise à ré-entrer et à rester dans le Royaume pour le nombre de jours restant sur leur précédente permission.

Contacter:

1. Immigration Pattaya, Banglamung, Chonburi, 20150

2. Bangkok et la Région Centrale:
Section 3 (Guichet No. 6, au rez de chaussée dans le Bâtiment de front), Sous-division 1, Immigration Division 1, soi Suan Plu, South Sathorn Road, Bangkok 10120, Tél. 02 287 3101-10 ext. 2274

3. Provinces:
Tous les points de contrôle d'immigration à travers le pays.

Documents demandés:

1. Formulaire (T.M. 8).
2. Passeport ou tout document utilisé à titre de passeport et une copie.
3. Une photo du demandeur de format 4x6 cm.
4. Coût 1,000 Baht pour une entrée et 3,800 Baht pour des entrées multiples.


9. 90 JOURS     (retour sommaire)

Notification de Résidence des Etrangers:
Un étranger qui reste dans le Royaume de Thaïlande plus de 90 jours doit notifier sa résidence à l'officier d'immigration tous les 90 jours.

Où:
- Un étranger qui vit à Bangkok doit le notifier au Bureau d'Immigration.
- Les autres (vivant dans le reste du pays) doivent le notifier aux bureaux d'immigration de leur région.

Amende: en cas de non-notification
- Sous la condition que l'étranger vienne informer l'officier de lui-même, l'amende sera d'au moins 2,000 Baht.
- S'il ne le fait pas et s'il est arrêté, l'amende sera au minimum de 4,000 Baht. Et l'amende additionnelle sera de 500 Baht par jour jusqu'au jugement final.


10. RESIDENCE PERMANENTE     (retour sommaire)

 

Périodiquement, le Bureau de l'Immigration permet aux étrangers de solliciter la Résidence Permanente. Un avis public est publié tous les ans et détermine le nombre de personnes par nationalité.

 

1. Investisseurs

Qualifications requises par un demandeur:
- Tout étranger de n’importe quel pays qui est légalement entré en Thaïlande en passant pas un point de contrôle d'immigration.
- Exemption de toute maladie et d’interdiction d’entrée en Thaïlande sous la Loi d'Immigration.
- Capable montrer un certificat de transfert de fonds transférés de l'étranger vers une ou plusieurs banques en Thaïlande au nom du demandeur, d’un minimum de 10 millions de Baht.

Les demandes doivent être sous condition d’une des cinq catégories d’investissement suivantes:
- Investissement dans une entreprise privé ou entreprise publique.
- Achat d'un condominium par le demandeur.
- Achat d'obligations (bonds) du gouvernement ou d'entreprise publique.
- Dépôts d’au moins 10 millions de Baht dans une ou plusieurs banques thaïes.
- Autres investissements précisés dans les spécifications de la Commission d'Immigration.

Note: Les investisseurs doivent détenir leurs investissements sans interruption pour trois ans au minimum après qu’on leur ait accordé la Résidence Permanente en Thaïlande, et doivent montrer la preuve de leur investissement en se rendant au bureau d'immigration avant la fin septembre de chacune des trois années.

 

2. Autres cas

Les étrangers peuvent demander à soumettre une candidature pour la résidence permanente s’ils détiennent un visa non-immigrant et ont la résidence en Thaïlande sur une base de l'extension du visa d'un an pour trois années de façon continue.

 

Qualifications requises par un demandeur:
- Tout étranger de n’importe quel pays qui est légalement entré en Thaïlande en passant pas un point de contrôle d'immigration.
- Exemption de toute maladie et d’interdiction d’entrée en Thaïlande sous la Loi d'Immigration.

 

Les demandes doivent être sous condition d’une des six catégories suivantes:
- Emploi.
- étant experts ou professeurs.
- Support de famille; femme ou enfant(s) qui sont citoyens thaïlandais.
- En tant que personne à charge d'un mari ou d'un père qui est citoyen thaïlandais.
- Accompagnant d’un mari, d'un père ou d'enfant qui a déjà le permis de la résidence.
- La retraite.


3. Procédure pour l’étude de la demande:

- Le bureau d'immigration soumettra l'application à la Commission d'Immigration pour l’étudier dans les 60 jours après réception du dossier complet de la demande.
- Après que la Commission d'Immigration ait accordé l'approbation, des demandes seront expédiées au Ministre de l'Intérieur pour l’approbation finale et la signature.
- Le Bureau d'Immigration informera alors chaque demandeur du résultat dans les 15 jours après réception de l'avis du Ministre de l'Intérieur.

4. Demandes et informations:

Immigration Bureau, Section 1, Sub-Division 1, Immigration Division 1, Immigration Bureau (Room 301), Soi Suan Plu, off South Sathorn Road, Sathorn District, Bangkok 10120.
Tel: 02 237 3117, 02 285 5582, 02 287 3101-10 (ext. 2234 or 2235)
ou tous autres Bureaux d'Immigration dans les régions provinciales.

 

5. Les coûts:

- 2.000 Baht pour chaque demande.
- 50.000 Baht à l’obtention du livret de Résidence Permanente.

 

 

11. TARIFS DES VISAS     (retour sommaire)

 

Les tarifs des visas applicables à partir du 2 juillet 2007 par les Ambassades et Consulats de Thaïlande (les prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier en monnaies locales de façons différentes des cours réels des monnaies):

 

Visa touriste: 1 entrée US$ 30, 2 entrées US$ 60, 3 entrées US$ 90.

Visa non-immigrant: 1 entrée US$ 60, entrées multiples US$ 150.

 

 

12. RESUME DES VISAS LES PLUS COURANTS     (retour sommaire)

 

L’Autorisation de séjour sans obtention de visa ou visa « à l’arrivée »
Une personne ressortissant d’un pays de la liste des pays autorisés et qui n’a pas demandé de visa au préalable dans son pays d’origine, recevra à l’arrivée dans le royaume une autorisation de séjour de 30 jours. Ce visa « à l’arrivée » peut être prolongé une seule fois pour une durée de 10 jours par le bureau d’immigration. S’il veut rester plus longtemps, il devra ressortir du pays dans les conditions de la nouvelle loi de premier octobre 2006 (voir haut de page).

Le visa touriste
Ce visa est délivré par l’Ambassade ou le Consulat de Thaïlande du lieu de résidence, il peut être d’une ou deux entrées et permets au touriste un séjour de 60 jours avec une extension possible de 30 jours à demander aux services de l’immigration.

Le visa non-immigrant
Il existe plusieurs catégories de visas non immigrant tels que le visa d’affaire ou de travail (Visa Business B), le visa dépendant pour les personnes mariées avec un(e) thaï(e) ou support de famille (Dependant visa O), le visa retraite (Retired visa O-A) et le visa pour les investisseurs assujetti aux lois sur l’investissement (Bureau Of Investment B).

Dans le cas d’un couple dont le mari vient travailler en Thaïlande, le mari aura un visa Business (B) et l’épouse et les enfants auront un visa O.

 

Il est possible de faire prolonger un visa non-immigrant pour une durée d’un an renouvelable. Si le visa BOI peut effectuer les formalités d’extension de visa et de permis de travail en quelques heures au One Stop Service du bureau d’immigration, la prolongation d’un visa non-immigrant O ou B (et du permis de travail) peut demander plusieurs mois. Le visa O-A retraite (plus de 50 ans) reste une exception dont la demande d’extension demande quelques heures si vous justifiez d’un revenu minimum de 65.000 bahts mensuels ou d’un capital de 800.000 baht bloqué dans une banque thaïe (dans les endroits touristiques comme Pattaya, nous avons relevé que parfois on demande les deux conditions).

Pour faire bénéficier les co-dépendants de l’extension d’un an, il suffit de prouver le mariage ou la filiation (dans les endroits touristiques comme Pattaya, il a été demandé à certaines épouses de détenir aussi 800.000 baht sur son compte).

La ré-entrée
Une personne en possession d’une prolongation de son visa non-immigrant pour une durée d’une année doit demander aux services d’immigration un permis de ré-entrée avant de sortir du royaume sous peine de perdre le bénéfice de son visa annuel s’il désire rentrer à nouveau en Thaïlande.

Mise en garde
Nous conseillons vivement à toute personne vivant en Thaïlande de suivre scrupuleusement les règles relatives à leur catégorie de visa qui est assorti de limitation de temps et d’activités permises. Par exemple, il est absolument interdit d’exercer toute activités de travail quand on est en possession d’un visa touriste ou de travailler sans permis de travail quand on possède un visa B.

L’over-stay
La durée de séjour autorisée par l’immigration est indiquée sur le tampon apposé sur chaque visa. Le dépassement de date (over-stay) est un délit en Thaïlande. S’il est possible de régler le problème de dépassement de date du visa en se présentant soi-même volontairement à l’immigration et en réglant une amende, le fait de se faire arrêter en dépassement de validité entraîne un jugement à la Cour de Justice et le dossier est transmis au bureau de l’immigration pour déportation. Si le condamné (généralement à une amende) n’a pas l’argent nécessaire pour payer l’amende et son billet d’avion, celui-ci restera en détention au bureau d’immigration de Bangkok jusqu'à ce qu’il ait réuni la somme.

Il faut absolument éviter de faire renouveler son extension de visa sans se présenter soi-même avec les documents aux services de l’immigration ou son visa par une agence sans quitter la Thaïlande car cela, en plus d’être totalement illégal, peut présenter de nombreux dangers :
- pendant la durée de l’opération, le détenteur du passeport restera en Thaïlande sans titre légal puisqu’il aura officiellement quitté le pays.
- les tampons de sortie et d’entrée du territoire et/ou le visa peuvent être contrefaits.
- le passeport peut être perdu ou confisqué par les autorités locales ou par celles du pays dans lequel il a été envoyé et si l’agent se fait arrêter et que les autorités trouvent la liste de ses clients, ceux-ci ne manqueront pas d’avoir quelques (gros) problèmes.

90 jours
Les étrangers séjournant dans le royaume pour une période de plus de 90 jours doivent faire part de tout changement d’adresse ou de statut auprès des autorités locales dans les 24 heures et d’enregistrer leur présence aux services d’immigration tous les 90 jours et ne pas se soumettre à cette dernière condition entraînerait d’importantes amendes.
 

ANNONCES IMPORTANTES

1. Certaines personnes peu scrupuleuses ou certaines sociétés privées d'escrocs proposent par publicité d'obtenir des extensions de visas en faisant passer la frontière à votre passeport sans que vous ne quittiez le pays.

Ces sociétés n'exercent pas légalement. Elles vous font des tampons contrefaits et les apposent sur votre passeport. Vous ne saurez jamais que votre tampon est illégal jusqu'au moment où soit (a) vous essayez de quitter le pays, soit (b) vous demandiez une nouvelle extension de visa par les autorités.

La police peut très facilement identifier ces tampons contrefaits. Tous les étrangers en possession de tampons contrefaits sur leur passeport peuvent être arrêtés par la police thaïe et emprisonnés.

Pour les extensions de visa, vous DEVEZ demander en personne avec tous les documents entre vos mains.

2. Comme pour tous les visas thaïs, NE SOYEZ JAMAIS EN OVERSTAY (dépassement de la date de séjour) quelles que soient les circonstances. Si vous êtes découvert en quittant le royaume, vous aurez à payer une amende de 500 baht par jour de retard avec un maximum de 50,000 baht. Mais si vous êtes attrapé avant que vous n'ayez atteint l'aéroport, vous pourriez avoir de sérieux ennuis qui peuvent aller jusqu'à l'emprisonnement jusqu'à ce que vous ayez l'argent nécessaire pour payer une amende et montré un billet de retour vers votre pays d'origine.

Retour en haut de page


 


Retour en haut de page

Copyright © Discovery-Trade Tous Droits Réservés [ Design Websims]