Particuliers, retraités, entreprises, venez vous installer au Pays du Sourire et au Paradis de l'Asie...

Le Menu


Accueil

La Thaïlande

Conseils de voyage

Conseils d'expatriation

Les visas

Contact Immigration

Travail en Thaïlande

Le droit de propriété

Permis de conduire

Mariage thaï

Ambassades

Lignes aériennes

Vols à prix discount

Apprendre le thaï

Le massage thaï

Cours des monnaies

La météo sur place

Infos mondiales

Liens utiles

Faire un don

Contact

aidez-nous

 

Nos Partenaires

 

 

 

 

Apprendre à lire, écrire et prononcer le thaï

Le thaï est une langue monosyllabique polytonale. Il existe en effet cinq tons différents. Et c’est là une difficulté à surmonter pour les étudiants de cette langue: le même mot prononcé sur un ton différent a un sens différent. Les termes polysyllabiques que l'on rencontre aujourd'hui ont pour la plupart été empruntés aux langues étrangères. 

 

L’alphabet thaï est composé de 44 consonnes dont 2 sont aujourd'hui inutilisées:

 

consonnes thaïes

et de 13 voyelles de base:

 

voyelles thaïes

 

 

La langue thaïe comporte différents niveaux de vocabulaire qui sont fonction du rang de l'interlocuteur. Par exemple, les langages pour parler au Roi, à la Reine, aux membres de la famille royale, aux bonzes, aux grands dignitaires sont très différents. 

 

 

Soulignons quelques particularités techniques de base de la langue thaïe :

 

L’écriture thaïe, tout comme l’écriture européenne occidentale, s’écrit gauche à droite mais de haut en bas.

Cependant, il faut souligner une autre particularité technique. Alors que nous formons nos lettres de droite vers la gauche, le thaï forme ses lettres de gauche vers la droite. Par exemple, un O se formerait en occident dans le sens inverse des aiguilles d’une montre alors que le professeur thaï l’enseigne dans le sens inverse.

En fait, cela ne change en rien le résultat si ce n’est que l’écriture des lettres thaïes est beaucoup plus facile dans ce sens. Aussi, il faut donc commencer à dessiner la forme des lettres par leur partie gauche.

 

L’association entre les voyelles et les consonnes diffère beaucoup de l’écriture occidentale. Pour une raison de pratique, dans la culture de l’enseignement du thaï (dans les écoles thaïlandaises) les consonnes et les voyelles seront toujours présentées séparément. Ces dernières sont au nombre total de 45 (12 courtes, 12 longues, 8 spéciales et 13 composées)

 

Les mots thaïs ne sont pas séparés par un espace comme en occident et il n’y a pas de ponctuation. Cela rend évidemment impossible la lecture en diagonale. La compréhension d’un texte ne peut donc se faire qu’en lisant complètement celui-ci et en "s’écoutant" parler; la langue thaïe est avant tout une langue parlée avec une transmission historique du savoir de bouche à oreille.

 

Les mots sont invariables, il n’y a pas de modification de temps, du genre (masculin ou féminin) et du nombre (singulier ou pluriel). Il n’y a pas non plus de conjugaison. Toutes ces notions sont indiquées par des mots ou particules supplémentaires.

 

 

Demandez notre livre gratuit: Lire et Ecrire le Thaï

Lire et Ecrire le Thaï

 

 

 



 

Retour en haut de page

Copyright © Discovery-Trade Tous Droits Réservés [ Design Websims]